Reconnaître un bon châssis en PVC

chambre à coucher

Les clés pour reconnaître un bon châssis en PVC

Vous savez déjà que les châssis en PVC sont la solution idéale pour une habitation privée, car on vous a vanté leurs atouts en termes d’étanchéité, d’isolation et de robustesse. En effet, sur le marché, pour des fenêtres de taille moyenne, il s’agit du matériau qui offre le meilleur rapport qualité/prix.

Toutefois, plusieurs gammes de châssis existent, pour des budgets plus ou moins restreints et avec une efficacité relative. Comment savoir alors si vous faites le bon choix ? Si vous voulez être sûr de vous tourner vers la solution qui répondra à toutes vos attentes, lisez attentivement les quelques points d’attention ci-dessous.

Les performances du PVC

Le PVC est une matière synthétique qui a déjà fait ses preuves à plusieurs niveaux.

Le polychlorure de vinyle est connu pour ses excellentes capacités isolantes : il vous protège des bruits extérieurs, mais aussi et surtout des écarts de chaleur.

Il est étanche, notamment de par sa nature, mais également grâce à sa composition en plusieurs chambres et à ses joints de qualité.

Le châssis en PVC est sécurisé, principalement grâce à des quincailleries de grande qualité qui garantiront la résistance face aux éventuelles tentatives de cambriolage.

Maintenant que nous avons établi en quoi le PVC est le matériau idéal pour vos nouvelles menuiseries, comment être certain d’opter pour le meilleur châssis ?

La composition de votre châssis en PVC

  • Un châssis en polymère doit être rigide et robuste. Cela assure que le PVC utilisé lors de la fabrication est de bonne facture. Il faut pour cela une structure interne en acier qui confère une ossature solide à votre profilé.
  • La menuiserie doit également se composer d’un minimum de 5 chambres. La combinaison de celles-ci fait barrage aux températures extérieures mais aussi à la condensation.
  • Le châssis doit faire environ 70 mm d’épaisseur, pour assurer non seulement sa solidité et sa durabilité, mais aussi une structure assez imposante pour accueillir un vitrage potentiellement lourd.
  • Les joints doivent être soignés, car ce sont eux qui forment la dernière barrière contre les éventuelles infiltrations. On en compte généralement 2 à 3 seulement afin de limiter les points de contact.
  • Enfin, il faut également que votre châssis soit équipé d’un vitrage isolant ou triple, au minimum double.

Les indices pour reconnaître un bon châssis

Restez vigilants quant aux indications présentes sur les châssis lorsque vous les achetez. Les produits attestés pour une mise en vente sur le marché européen disposent notamment d’un marquage CE. Cela veut dire que les autorités les ont jugés conformes à 7 exigences essentielles, parmi lesquelles l’isolation, l’étanchéité, mais aussi l’hygiène, la sécurité ou encore l’utilisation de ressources naturelles.

Si vous vous concentrez sur la sécurité, n’oubliez pas de vérifier la norme A2P (pour « Assurance Prévention Protection ») avec ses trois niveaux de résistance à l’effraction. Outre des renforts et des quincailleries en acier, une fenêtre en verre trempé ou feuilleté garantit une protection optimale.

Le prix sera également un indicatif. Les modèles d’entrée de gamme sont bien souvent très peu performants, montrant parfois des déformations, des gondolements, voire composés de joints peu résistants qui ont tendance à entraîner des déboîtements.

Pourquoi se tourner vers les châssis en aluminium ?

grands chassis en aluminium

Les nombreux avantages des châssis en aluminium

Vous avez probablement déjà entendu que les châssis en aluminium sont une excellente solution lorsque vous effectuez des rénovations dans un bâtiment. Qu’est-ce qui explique cette qualité ? Quels sont les autres avantages de ce matériau pour la conception de fenêtres ? Quel est le prix moyen de ces articles ?

L’aluminium en rénovation

Si l’on parle souvent d’une parfaite solution en guise de remplacement, c’est parce que les châssis en aluminium ont le grand avantage d’être ultra légers. Ce métal est en effet reconnu pour être particulièrement peu dense. Si vous envisagez de placer des fenêtres plus grandes sans avoir à renforcer le mur, se tourner vers un matériau moins lourd reste ainsi la meilleure solution.

Entièrement personnalisable grâce à une technique de peinture par thermolaquage ou par poudrage, l’aluminium peut prendre toutes les couleurs que vous désirez de manière à se fondre parfaitement dans son nouveau décor. Reconnu pour son aspect très moderne, élégant et épuré, ce châssis est une option intéressante pour les habitations et les constructions contemporaines. Il est par ailleurs très souvent choisi pour habiller les bâtiments publics, administrations et autres locaux professionnels grâce à sa durabilité et sa solidité qui permet en outre de se tourner vers des fenêtres, portes et baies vitrées de plus grande taille.

Des qualités à n’en plus finir

Des châssis durables… et recyclables

L’aluminium étant un matériau disposant d’une très bonne résistance à la corrosion, il ne devrait pas souffrir de la rouille. Très solides, les châssis en aluminium bénéficieront d’une longévité pouvant aller jusqu’à 35 ans.

Enfin, il est toujours bon de rappeler qu’une fois usées et bonnes à remplacer, ces menuiseries pourront être recyclées. L’impact environnemental de la fabrication de châssis en aluminium sera donc bien moindre.

De bonnes performances en isolation

Si pendant un temps les performances isolantes des châssis en aluminium avaient été remises en question, les progrès des dernières années en font une solution tout aussi efficace que son concurrent direct, le châssis en PVC. Avec un bon vitrage, la valeur U oscille autour des 1,3 W/m² K.

Un entretien facile

Ne s’oxydant pas ou très peu, mais aussi très peu sensible aux salissures puisqu’il n’est pas électrostatique, les châssis en aluminium sont très simples à entretenir. Une fois de temps en temps, pensez à les laver à l’eau et au savon ou au détergent non agressif (de préférence un produit au pH neutre).

Quel est le prix d’un châssis en aluminium ?

Les menuiseries extérieures sont toujours un investissement important. Toutefois, l’aluminium est un peu plus onéreux que le PVC, d’environ 30 %. Une fenêtre peut donc coûter entre 500 et 1000€.

Cette large fourchette s’explique assez simplement :

  • Mode d’ouverture choisi (châssis fixe, oscillant-battant, battant…)
  • Isolation phonique et thermique désirée
  • Dimensions
  • Personnalisation

Faites le choix des châssis en aluminium

Si le tarif peut paraître élevé, rappelez-vous que les châssis en aluminium sont particulièrement durables et solides en comparaison des autres matériaux disponibles. Il est fort probable qu’ils tiennent une dizaine d’années de plus que d’autres types de profilés. Le rapport qualité/prix de ces articles est donc excellent.

Pourquoi choisir des châssis en PVC ?

chambre à coucher

Pourquoi choisir des châssis en PVC ?

Il est grand temps de procéder à quelques rénovations dans votre habitation ? Vous souhaitez améliorer les performances énergétiques de votre maison ? Vous apportez la touche finale au chantier de construction de votre domicile, et il vous faut maintenant choisir quelles fenêtres poser ?

Si vous avez répondu « oui » à l’une de ces questions, vous envisagez probablement de changer de châssis ou d’investir dans de nouvelles menuiseries dans les semaines qui viennent. À cet égard, le PVC reste la matière la plus plébiscitée par les ménages, et à raison. Il s’agit du matériau qui offre le meilleur rapport qualité/prix à ce jour. Mais quelles sont ses qualités exactement ? Comment reconnaître un bon châssis en PVC  ? Existe-t-il des primes à l’achat ? Découvrez tous les avantages de ces menuiseries performantes.

Comment reconnaître un bon châssis en PVC ?

Si l’on parle d’excellent rapport qualité/prix, cela ne veut pas dire que les châssis en PVC sont peu chers. Méfiez-vous en effet des modèles d’entrée de gamme qui pourraient vous décevoir au niveau des performances. Il y a plusieurs paramètres importants à considérer lorsque vous faites votre choix.

  • Les performances thermiques doivent être indiquées, il s’agit la plupart du temps d’un calcul de la valeur U indiqué par un coefficient Uf.
  • Ils sont équipés d’un vitrage isolant.
  • Ils sont rigides et ne gondolent pas, ce qui garantit l’étanchéité du produit.
  • Ils disposent de joints et de chambres en suffisance qui limitent les contacts entre l’intérieur et l’extérieur.
  • Ils assurent également votre sécurité.

Si tous ces critères sont réunis, vous profiterez de châssis durables, résistants, isolants et, qui plus est, simples à entretenir.

Calculez la valeur U

La valeur U est un calcul effectué pour vous donner des informations très précises sur chaque profilé disponible. Le résultat correspond au coefficient de transmission thermique, car il indique la quantité de chaleur qui s’échappe par unité de surface. Il s’exprime en W/m²K.

  • « Watt » pour l’énergie en chaleur
  • « m² » pour les unités de surface
  • « Kelvin » pour la différence de température entre intérieur et extérieur

Plus concrètement, il s’agit donc de quantifier les déperditions du logement via les fenêtres. Cela veut dire que plus la valeur U est faible, plus votre châssis est performant, car très peu de chaleur s’échappe. C’est un paramètre primordial pour une maison qui se veut la plus passive possible au niveau énergétique. En matière d’isolation, le PVC reste un incontournable sur le marché. Son coefficient tourne autour des 1,8 ou 2W/m²K, ce qui en fait un des châssis les plus performants disponibles.

Quelles sont les primes pour l’achat de châssis ?

En Belgique, toute rénovation qui a pour but d’améliorer les performances d’une habitation peut faire l’objet de primes à condition de respecter les étapes et délais d’obtention de celles-ci. Ainsi, en Wallonie, il faudra en tout premier lieu mandater un auditeur énergétique. Ce professionnel réalise des calculs sur la base de vos installations actuelles et des produits que vous souhaitez installer. Il estime ensuite le bénéfice que vous devriez réaliser en une année sur vos factures de chauffage et pondère le résultat à hauteur de 0,15€ par kWh économisé pour calculer le montant de votre prime. Toutefois, la somme peut être multipliée par 6, selon les revenus de la famille.

À Bruxelles, c’est la catégorie de revenus des ménages qui détermine le montant des primes. Divisés en 3 sections (A, B et C), les châssis pourront être remboursés de 40€ jusqu’à 140 €/m². Évidemment, dans la capitale comme en Région wallonne, la valeur U doit être suffisante pour mériter une aide financière de l’État, et ce, quel que soit le matériau choisi : PVC, aluminium ou bois.

Faire son choix parmi les gammes de châssis en PVC

Les menuiseries des plus grands fabricants ont bien entendu soigné tous ces paramètres et vous proposent aujourd’hui des châssis qui vous isolent des bruits extérieurs, mais aussi du froid et de la chaleur. Ils vous abritent également contre l’humidité et les courants d’air. Un des critères qui n’a pas encore été évoqué est l’aspect esthétique de ces menuiseries.

Le PVC traditionnel est de couleur blanche et s’accorde facilement à tous types de maison, mais la plupart des magasins de châssis vous proposent des options de personnalisation pour rendre vos profilés encore plus agréables visuellement, notamment avec des teintes appliquées directement en usine.